Compositeur du mois : Loic Liatard "Toujours garder son style sans trop s’éloigner des codes"

08/01/2016

 

 

 

 

Loic Liatard est notre premier compositeur du mois de l'année 2016, que nous vous souhaitons très bonne ! Il compose de la musique électronique de qualité, house, club, deep, lounge.

 

Afin de le connaître un peu mieux, nous lui avons posé quelques questions :

 

Qu'est-ce qui vous a amené à la composition musicale ?

Je me suis toujours intéressé à l'aspect artistique et technique de la musique en général et j'ai baigné dans la musique électronique alors que j'étais encore adolescent dans les années 90. C'est tout naturellement que je me suis lancé à mon tour.

 

Vivez-vous complètement de votre musique ou avez-vous un autre métier ?

Je ne vis pas de ma musique, c'est un vieux rêve à réaliser, j'ai un autre métier que je ne citerai pas, mais j'espère qu'un jour je vivrai de mes compositions.


Quel est votre moteur ? Qu'est-ce qui vous pousse à composer un nouveau morceau ?

J'ai besoin de composer pour être en phase avec moi-même : lorsqu'un morceau est achevé, c'est toujours une fierté d'avoir accompli une tâche que d'autres apprécieront ensuite. Je pense que mon moteur est là.

 

A votre avis, quelle est votre plus grande réussite en tant que compositeur ?

Plusieurs de mes morceaux ont été utilisés pour des usages très particuliers. J'ai notamment en tête un passage dans une émission de France 5, et plusieurs morceaux pour des courts métrages américains. C'est déjà une réussite à mes yeux.

 

Quel est votre plus grand souhait ?

Mon plus grand souhait ??? Je souhaiterai que ça dure, que cela perdure jusqu'à ce qu'un jour je puisse subvenir à mes besoins en tant que compositeur essentiellement.

 

Quelle anecdote pourriez-vous nous raconter en rapport avec la composition de musique ?

Je me suis retrouvé un soir dans un lieu public avec Calogero, j'ai profité de sa présence pour lui parler de mes compositions, en espérant qu'il les découvre et qu'il me donne un coup de pouce sans doute. Rien n'est venu. Cette anecdote nous prouve que le succès arrive parfois sans raison, et que s'il n'arrive pas cela n'est pas forcément dû à un manque de talent mais à un concours de circonstances...

 

Pourquoi avez-vous fait le choix de la musique dite "libre de droit" ou des Creative Commons ?

C'est un nouveau marché qui s'est ouvert à moi ! La mise en place de vidéos internet nécessite l'usage de petites licences, c'est une aubaine pour n'importe quel compositeur !

 

Quelle est votre devise ?

J'ai une devise : toujours garder son style sans trop s’éloigner des codes. Un mélange difficile.

 

Le mot de la fin ?

Je vais nous souhaiter de continuer encore longtemps cette collaboration qui fonctionne bien jusque-là, et je vais proposer aux visiteurs du site de tendre l'oreille vers mes compositions.

 

Merci Loic Liatard. NOus espérons que notre collaboration continuera en effet !

Pour tendre une oreille vers les compositions de Loic Liatard, consultez sa page sur beMYsound.

 

Vous pouvez suivre Loic Liatard via sa page Facebook ou son compte Twitter.

Please reload

À l'affiche

10 musiques libres de droits pour une bande son façon Harry Potter

06/05/2020

1/5
Please reload

Posts récents

Please reload

Nous suivre

  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow
  • YouTube Long Shadow
  • LinkedIn Social Icône

Par tags