Compositeur du mois : Easy X "J’aime écouter et jouer ce qui procure des bonnes vibes, des émotions, des sensations"

06/05/2016

 

 

 

 

Easy X est un compositeur electro, lounge, house.

 

Sympathique et détendu, il a répondu à nos quelques questions pour mieux le connaître :

 

Qui est Easy X ?

C’est le nom qui me permet de diffuser ma musique sur le web. J'aime bien la sonorité, le graphisme et le sens du mot easy et pour le reste mon prénom commence par un X (pas difficile à deviner !). J'ai un parcours musical d'autodidacte, d'abord la guitare, puis les claviers, la programmation de boîte à rythmes, la MAO, etc. Je n'ai pas vraiment de chapelle musicale. J’aime écouter et jouer ce qui procure des bonnes vibes, des émotions, des sensations, ce qui peut prendre subtilement possession du corps comme des neurones.

 

Qu'est-ce qui vous a amené à la composition musicale ?

C’est l’envie de faire « mon propre truc ». Enfant, si on me mettait dans les mains un jeu de construction, j’avais plus envie d’expérimenter avec les pièces que de reproduire un modèle. Ça a continué avec les premières compos à la guitare. Ensuite sont venues les expériences de groupes, ce qui m’a donné envie de construire des morceaux avec plusieurs instruments.

 

Vivez-vous complètement de votre musique ou avez-vous un autre métier ?

J'ai un autre métier, bien prenant en temps et en énergie. J'essaye de garder des moments pour la musique, car c’est vital pour mon équilibre. Je n’hésite pas à raccourcir mes nuits pour avancer sur les morceaux. J'ai aussi un réseau d'amis musiciens et nous jouons assez régulièrement en live dans des bars et des soirées. Jouer à plusieurs avec un public qui danse, c’est top.

 

Quel est votre moteur ? Qu'est-ce qui vous pousse à composer un nouveau morceau ?

L'envie est toujours présente et c'est dur de la réguler. Le piège c'est la nouvelle idée, si excitante qu'elle vient chasser la précédente que l'on n'avait pas fini de développer. C'est ainsi qu'on se retrouve avec un tas de projets de quelques secondes inachevés. Pour moi, le problème n'est pas de commencer, mais de conclure.

 

(rires)

A votre avis, quelle est votre plus grande réussite en tant que compositeur ?

Que mes titres aient pu être choisis une trentaine de fois par des belles agences, des sociétés de production ou des organisateurs d'évènements. Et c'est surtout que ce choix ait été fait "à l'aveugle" sur le seul critère musical, sans marketing et sans influence de l’image. Je suis aussi ravi que ma musique ait pu être intégrée à de belles productions pour des marques exigeantes.

 

 

Quel est votre plus grand souhait ?

Mes souhaits vont plutôt vers mes proches... mais si je devais souhaiter quelque chose en ce domaine, ce serait d’avoir plus de temps pour la musique. La ressource rare n’est pas la passion, c’est le temps, qui permet de progresser dans sa pratique, d’avancer dans ses projets et d’être satisfait de ce que l’on a réalisé pour le proposer à l’écoute. Le graal serait de parvenir à toucher les auditeurs, comme j’ai pu l’être moi- même par certains artistes.

 

Quelle anecdote pourriez-vous nous raconter en rapport avec la composition de musique ?

J'ai réalisé plusieurs titres avec des chanteuses françaises et anglaises que je n'ai jamais rencontrées. Les rencontres se sont passées sur des sites musicaux et la réalisation des titres par échange de mails et de fichiers. Idem pour un DJ connu dans l’univers de la soulful house, qui avait écouté mes titres sur un site et m'a contacté pour me proposer de faire des remixes. Ces expériences virtuelles et collaboratives ont été très stimulantes.

 

Pourquoi avez-vous fait le choix de la musique dite "libre de droit" ou des Creative Commons ?

La diffusion de la musique a tellement évolué que l’on vit logiquement une période charnière autour de la question des droits. Je ne connais pas assez les subtilités pour exprimer une opinion. Pour ma musique, qui est plutôt utilisée pour accompagner des images ou créer des ambiances, les licences d'utilisation ont l'avantage d'une grande simplicité et peuvent contribuer à se faire mieux connaître.

 

Quelle est votre devise ?

"Si tu veux creuser ton sillon droit, accroche ta charrue à une étoile." me vient souvent à l’esprit quand je dois prendre des décisions pour avancer. Je trouve que cette formule aide à donner du sens à ses actes.

 

Le mot de la fin ?

Big up à tous les compositeurs du site. On ne se connait pas, mais on partage une même passion et je leur souhaite beaucoup d’inspiration et de succès. Un grand merci à tous ceux qui ont choisi mes musiques et bien sûr à la dream team Cécile et Céline. L’aventure continue. Keep on groovin’ ! 

 

 

Merci à vous, Easy X. Et nous avons bien envie de continuer l'aventure, de faire progresser notre site et de soutenir nos artistes !

 

Pour écouter les compositions de Easy X, consultez sa page sur beMYsound ! Et nous mettrons bientôt en ligne quelques clips...

 

 

 

Please reload

À l'affiche

10 musiques libres de droits pour votre bande son façon Star Wars

14/12/2019

1/5
Please reload

Posts récents

Please reload

Nous suivre

  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow
  • YouTube Long Shadow
  • LinkedIn Social Icône

Par tags

Please reload

© 2019 beMYsound

  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle